[ Par Célia, Jean-Marin, Jules, Léonie, Marion, Merlin et Vanessa ]

 

Notre groupe d’élèves de 4ème s’est documenté sur l’évolution du pays de la Roche-aux-Fées où nous habitons, en se centrant sur Retiers, la commune de notre collège. Nous avons analysé les chiffres-clés donnés dans les documents de l’INSEE, axant notre analyse sur les évolutions démographiques, socio-professionnelles et culturelles du pays.

Une population jeune
Globalement, la ville de Retiers gagne des habitants chaque année, quatre cents depuis 2016. Aujourd’hui, il y a 4 407 habitants à Retiers. De 2012 à 2014, il y a eu une légère baisse des naissances (moins 10), puis une augmentation pendant 2 ans. Nous remarquons qu’en 2012 le nombre de décès a augmenté de 30, puis que ce nombre a chuté, puis stagné. On remarque aussi que plus de 500 enfants de 2 à 10 ans sont scolarisés dans la commune. Dans la population de Retiers, la part des 3 à 17 ans est en constante augmentation et  représente une part de 23% qui est supérieure à la moyenne nationale.


Emigration
A partir de la majorité, nombreuses sont les personnes qui partent, pour des raisons professionnelles ou pour poursuivre des études. Depuis 2010, Retiers a perdu 11% des 18 à 24 ans. Comme le nombre de naissances diminue et que la population augmente, cela nous amène à penser que de nombreuses personnes emménagent sur Retiers. On remarque donc que le nombre de constructions augmente. Entre 1968 et 2015, cette augmentation a été forte. On est passé de 1067 habitations à 1952 : un quasi doublement.


Industrie et tissu urbain
Notre territoire reste rural avec comme première catégorie socio-professionnelle les ouvriers principalement autour de l’entreprise Lactalis, puis celle des services. La part des retraités est importante. Ces caractéristiques obligent le territoire à évoluer pour rester attractif auprès de ces différentes catégories de population. Retiers propose une offre culturelle à travers des associations et des équipements culturels.


Espace social
On constate que Retiers a moins d’associations en moyenne que les grandes villes d’Ille-et-Vilaine. Le site internet de la mairie de Retiers nous a permis de trouver le nom de plusieurs de ces associations. Leur date de création nous permet de comprendre les besoins des différentes générations de notre population. L’association de chasse agréée date de 2017. Une association de pêche est en projet. Klap Song, une association musicale, existe depuis 1986. Retiers a une école de musique, une médiathèque moderne, un cinéma associatif récemment rénové. L’espace jeune contribue aussi à tisser du lien et son local va se rapprocher de notre collège en 2020. La maison de retraite Pierre et Marie Curie a été rénovée et modernisée en 2001. Elle accueille 96 résidents. Notre ville est dotée de nombreux équipements sportifs modernes. Ils sont situés près des établissements scolaires. Un stade en gazon synthétique tout récent en est le symbole. Le nombre de licenciés sportifs devrait donc augmenter.  


Retiers et la communauté de communes du pays de la Roche-aux-Fées est donc un territoire qui évolue pour accompagner les populations qui en constituent les atouts.