[ Par Romain DAGORNE ]

L’huile de palme est une substance essentielle présente dans la majorité de nos produits du quotidien. On la retrouve dans un grand nombre de nos aliments, mais également dans les cosmétiques. Ces dernières années, l’huile de palme s’est fait une très mauvaise publicité aux yeux des consommateurs. En quoi sa culture est-elle si cruciale ?

Un bulldozer écologique
L’huile de palme suscite de nombreuses polémiques. Tout d’abord, sa culture intensive implique une vaste déforestation dans les zones tropicales et met en danger de nombreuses espèces d’animaux. Une ONG rapporte qu’entre 1990 et 2010, près de 8.7 millions d’hectares de forêts ont été rasés dans des pays tels que l’Indonésie ou bien la Malaisie.

Un très bon ami du cholestérol
De nombreux rapports ont démontré que l’huile de palme aurait des effets néfastes sur la santé du consommateur. En effet, elle possède une très forte concentration d’acide gras saturés. Dès lors qu’elle est consommée en grande quantité, l’huile de palme a un impact sur la santé. Le risque majeur est celui des maladies cardio-vasculaires causées par une augmentation du taux de cholestérol.

Un problème avant tout industriel
L’huile de palme se trouve dans la plupart des aliments industriels car elle possède de nombreux atouts. Elle est très facile à travailler et surtout sa production est peu coûteuse. De plus, il y a un excellent rendement. Tous ces avantages ont fait de l’huile de palme une substance essentielle pour tous les industriels.

Une culture d’huile alternatif qui ne fait que repousser le problème.
L’huile de palme peut être remplacée par d’autres substances telles que l’huile de colza ou de tournesol. Mais pour répondre à la demande, la production en grande quantité de ces huiles est très difficile. Ces cultures vont même se révéler encore plus néfastes pour l’environnement. Ces solutions sont durables mais seulement si l’on considère une production très faible en termes de quantité.

Une huile de palme durable ?
L’utilisation de l’huile de palme est essentielle pour les industriels alimentaires. Par conséquent, il est nécessaire de mettre en place des huiles de palmes plus durables tout en préservant l’habitat naturel de certaines espèces en danger. Néanmoins, les politiques de déforestation sont toujours plébiscités par les pays producteurs.