[ Par Chloé Deslauriers, Abdelaziz Kadiri, Valentin Pinault-Launay ]

 

L’Eurovision dont la toute première édition de l’Eurovision se déroula en 1956, en Suisse, est un concours européen de chant, invitant quelques autres pays, dont l’Australie et l’Israël. La France, qui depuis a gagné 5 fois, est toujours sélectionnée en phase finale, elle fait partie des plus gros financeurs de ce concours. Sa dernière victoire date de 1977 avec Marie Myriam et son titre L’enfant et l’oiseau. Cette année c’est Bilal Hassani qui a représenté la France avec sa chanson Roi.

Bilal Hassani est né à Paris le 9 septembre 1999 dans une famille marocaine, originaire de Casablanca. Il commence le chant à l’âge de cinq ans devant sa famille. En 2015, poussé par ses proches il participe alors à la deuxième saison de The Voice Kids. Il rejoindra l’équipe de Patrick Fiori, mais quittera le programme prématurément, n’ayant pas été retenu lors des épreuves de qualification. Peu de temps après il se fait connaître pour ses vidéos et ses musiques sur sa chaîne YouTube (Wanna Be, Follow me, Shadows, Heaven with you et bien sûr avec sa chanson Roi). Ainsi, il a été désigné en 2019 comme faisant partie des « 30 LGBT+ qui bougent la France » et devient alors une véritable icône pour la jeunesse LGBT+.

 

Le 6 décembre 2018, le chanteur est annoncé parmi les 18 candidats participants à « Destination Eurovision », pour choisir le représentant de la France au concours Eurovision de la chanson 2019 se déroulant à Tel-Aviv, en Israël, le 18 mai 2019. Son morceau Roi, présenté pour le concours, est une chanson le décrivant. Dans cette chanson, Bilal fait passer un message dans lequel il est question de l’acceptation de soi. Le 26 janvier 2019, avec un total de 200 points dont 150 du public français, Bilal Hassani remporte la finale de Destination Eurovision !

 

Bilal est un personnage à lui tout seul. Il adore se transformer en changeant de perruque du jour au lendemain ! Grâce à cela, Bilal casse les codes du genre masculin. Non, il n’est pas ce genre de personne allant à la salle de musculation, portant des bermudas ou aimant le foot. Et alors ?! Sa vie est basée sur le principe « être soi-même » : une démonstration de liberté qui nous fait l’admirer. Mais cette audace, lui vaut d’être la victime de cyber-harcèlement jusqu’à recevoir des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Il est aussi l’objet d’attaques racistes et homophobes. Malheureusement, Bilal Hassani est une proie facile : il est fragile, jeune, sensible et surtout ayant l’aplomb, comme nous l’avons dit, de vivre comme il l’entend. Une liberté totale qui dérange… Certains haters n’aiment pas forcément cela…

 

Aujourd’hui, Bilal Hassani fait partie de plusieurs associations comme « Urgence homophobie » et « Stop homophobie » pour défendre les droits des LGBT et des personnes homosexuelles et lutter contre les discriminations envers les agressions à caractère homophobe…