• Home
  • /
  • En cours
  • /
  • Les prix du carburant en France : Le pétrole, une ressource stratégique
[ Par Romain DAGORNE ]

Durant ces derniers mois, un « ras le bol général » a émergé sur les réseaux sociaux suite à une augmentation des prix de l’essence. Cette goutte d’eau ayant fait déborder le vase a ainsi donné naissance à un sentiment d’unité auprès du peuple français. Tout le monde se sent concerné de près ou de loin, étant donné que le mode de vie occidentale est très dépendant des différents moyens de transports. Dans cet article, nous allons justement nous interroger sur la question du prix des carburants et la façon dont les prix sont fixés.

Un litre d’essence c’est quoi ? 
Il faut savoir que de nombreux facteurs doivent être pris en compte en ce qui concerne le prix du carburant. Ainsi, lorsque le consommateur paye 1.50€ le litre l’essence à la pompe, environ 0.31€ sont destiné à l’achat de la matière première, le pétrole brut. Puis, 0.20€ reviennent aux sociétés de transport, de raffinages et de distributions. Cela correspond donc au prix du pétrole hors taxe soit environ un tier de son prix. Les deux tiers restants correspondent eux aux taxes du gouvernement français.

Une matière à forte « cote »
Revenons à présent sur le pétrole brut. Son cours étant très instable, il peut à lui seul embraser les prix à la pompe comme en 2012 qui faisait office d’année record. En effet le pétrole brut, dit pétrole BRENT détermine « en grande partie » le prix d’achat du pétrole mondiale. Celui-ci est coté en bourse (Londres) et sa vente est réalisé par des traders et courtiers indépendants.

Le problème des devises.
En effet, l’achat de pétrole est réalisé par l’intermédiaire des établissements boursiers. Chaque transaction est réalisée dans la devise du dollar Américain et non en euros. Pour la France, il est donc impératif de convertir les euros en dollars. Le fait que les prix de l’essence sous plus ou moins cher résulte du problème de la valeur de la monnaie. En effet, 1 euros n’est pas égale à 1 dollar. A ce jour, 1 euro équivaut à 1.14 dollars mais cette valeur change tous les jours.  

L’OPEP, un acteur très influent 
Le prix du pétrole va fluctuer en fonction de la politique de l’offre et de la demande. Elle peut provoquer de forte variation. Dans un premier temps, la politique de l’offre est assurée par les pays producteurs de pétrole. Une grande majorité d’entre eux sont regroupé au sein de l’OPEP (organisation des pays exportateur de pétole). Cette organisation régule la production de pétrole de chacun de ses membres, afin de pouvoir fixer leurs conditions sur le marché. En effet, lorsqu’il estime que la demande mondiale est très forte, l’OPEP va faire en sorte de ne pas produire beaucoup de pétrole, dans le but d’augmenter les prix. En revanche, s’il l’estimation de la demande est mauvaise et qu’il y a trop de pétrole sur à exporter, les prix vont ainsi diminuer. 

Un marché très sensible aux événements géopolitiques mondiaux
Enfin, les prix du pétrole (soumis à un système de cotation boursière) sont très sensibles aux événements géopolitiques mondiaux. Ces évènements sont majoritairement entrepris par les Etats-Unis. Par exemple, L’Iran, membre de l’OPEP a été sanctionné par les Etats-Unis par des embargos. Ainsi, l’Iran ne pouvant plus exporter son pétrole décide de vendre son pétrole beaucoup moins cher avant la date de la mise en vigueur de l’embargo provoquant ainsi une chute significative du cours du pétrole.

Le pétrole est une matière première essentielle à l’économie de chacun des pays du monde. Rappelons que l’OPEP est à l’origine du premier choc pétrolier ayant entrainé un ralentissement économique mettant fin aux « trentes glorieuses » française.