[ Par Pierre Le Vu ]

Une puissance naturelle
Comment parler de la puissance américaine sans aborder son capital naturel. Le secret du développement éclair de ce pays ce n’est ni l’immigration massive du XIXème siècle, ni le mythe du self made man, c’est avant tout des dotations naturelles incroyablement riches, diverses et exploitables du territoire. Ils bénéficient de sols fertiles, de conditions climatiques très favorables à l’agriculture, de réserves en matières premières et énergétiques colossales ainsi que de littoraux ouverts sur le monde. Toutefois, il est inutile de s’intéresser à ces dotations car elles sont le fruit du hasard, pour comprendre la puissance américaine il faut porter un regard sur l’utilisation de ce capital naturel.

 

Le grenier du monde
Avec ses 9,6 millions de km², les Etats-Unis sont le 3ème pays le plus vaste du monde. L’agriculture américaine domine le monde par le volume et la diversité de ses productions. Elle est en tête pour de nombreux céréales : 2ème rang pour le blé, 1ère pour le maïs, le soja ; elle arrive dans les premières places pour le reste des produits agricoles : 1er pour les oranges, 2ème pour les porcins, le coton, le tabac et 3ème pour les bovins.

 

 

La domination économique
La puissance économique américaine est principalement véhiculée par les entreprises américaines. On retrouve dans les 100 plus grandes entreprises mondiales en termes de capitalisation boursières 53 entreprises américaines. Les GAFAM sont le symbole de cette domination quasi totale des entreprises américaines en termes d’influences et d’innovations technologiques. Par ailleurs, le dollar représente un outil économique clé, malgré la fin de Bretton-Woods dans les années 1970, le dollar reste une monnaie de réserve et la monnaie la plus utilisée au monde pour les transactions. Enfin les deux plus grosses places boursières que sont la bourse de New York et le NASDAQ sont américaines.

 

La domination technologique
En 1969, les Etats-Unis sont les premier à envoyer un homme sur la Lune, c’est la victoire des Etats-Unis sur le reste du monde dans la course aux nouvelles technologies. L’histoire le montre par la suite, jamais les Etats Unis n’auront du retard à ce niveau là. Aujourd’hui, ils dominent le secteur du numérique et de l’informatique. De Gaulle disait “on a beaucoup de chercheurs mais pas beaucoup de trouveurs”. On y trouve, on trouve la radio, on trouve, la voiture, on trouve internet et par dessus tout, on trouve la lumière.

 

Le Hard Power américain
La capacité qu’a cette puissance à imposer leur volonté au reste du monde traduit de façon parfois brutal l’hégémonie américaine. Comment ne pas penser aux bombes nucléaires de la seconde guerre mondiale. Il possède l’armée la plus puissante du monde que ce soit au niveau terrestre, maritime ou aérien. Les Etats Unis c’est aussi cette puissance diplomatique capable d’imposer des conventions aux autres en se donnant le droit de ne pas les respecter. On pense au protocole de Kyoto, à la COP21. Les Etats Unis c’et une place au conseil de sécurité de l’ONU, c’est l’OTAN. C’est le pays qui ne tolère aucune exception sauf pour lui.

 

 

Le Soft Power américain
 L’American way of life, largement diffusés par le cinéma et la télévision sont devenus une référence pour l’essentiel de la population mondiale. Les 100 plus grands films au box-office sont américains ils transmettent la langue, la gastronomie, la mode au reste du monde. Les États-Unis sont le premier pôle d’immigration au monde, avec plus d’un million d’entrées annuelles. Le pays attire des migrants et des étudiants du monde entier, qui viennent y chercher du travail, de meilleures conditions de vie ou d’étude : 22 % des migrants internationaux dans le monde se rendent aux États-Unis. De plus, le brain-drain assure un flot constant de jeunes cerveaux essentiel au développement du pays.

 

La culture de la puissance
Les Etats-Unis sont un pays qui s’aiment, le peuple américain est convaincu de sa supériorité, l’américain pense être le symbole ultime de ma liberté. Ce qu’on appelle le messianisme, c’est cette croyance selon laquelle le peuple américain serait chargé d’un devoir confié par Dieu, celui d’apporter au monde la prospérité. Autrement appelée Destinée Manifeste, cette idéologie permet de comprendre l’exceptionnalisme américain et le parcours des Etats-Unis depuis la déclaration d’indépendance en 1776.–