[ Par les élèves d'Erasmus+ ]

Les êtres humains sont nés sans préconçus sociaux concernant la différence des sexes. Même si cela est justifié dès leur naissance, les bébés ne comprennent pas le fonctionnement des structures sociales. II est également prouvé biologiquement que I’ADN de I’homme est identique à 99,9%. Si tout cela s’applique, alors pourquoi la séparation des sexes ? La séparation entre les sexes est quelque chose qui s’apprend à la maison et de l’école de différente manière. Les jeux d’un côté représentent la joie et le rire, mais ils représentent un rôle que les parents choisissent pour leurs enfants. Les jouets que nous décrivons comme « pour les filles » sont liés au toilettage, aux tâches ménagères et aux soins du bébé. Les jouets « pour les garçons » sont liés à la violence et à une indépendance totale, et les deux types de jouets influencent et forment les habitudes des enfants. Ces rôles sont laissés aux enfants et conserves toute leur vie. En autre, les jouets sans différence dans chaque sexe et, à un âge précis, sont les modelés de l’enfant, pour exemple, quand préfèrent dit « quand je serai grande, je veux être une star » ou « quand je serai grand, je veux être grand et fort comme HULK », cela montre que l’enfant prédit son avenir à travers un jeu.

 

Les jouets ont-ils un rôle ou les parents choisissent-ils un rôle pour les enfants ?
A notre avis, les jouets jouent un rôle important dans l’enfance de chacun d’entre nous car ils peuvent nous aider à développer nos connaissances des leurs plus jeune âge. Les filles peuvent parfois aimer les jouets de garçons, ou même aimer les dessins-animés notamment ceux des super-héros, etc. Par exemple, les filles qui jouent  à la poupée peuvent apprendre à se coiffer. On dit souvent que les filles sont « sensibles », « fragiles », « calmes » et que les garçons sont « forts », « courageux » mais surtout que les garçons sont plus forts que les filles. De plus, lorsque les enfants jouent, ils apprennent, notamment grâce à eux, le rôle de chaque parent dans une famille qui comptera dans la création d’identité. Les jouets jouent donc un rôle très important dans le développement du cerveau. 

 

 

Notre  point de vue en tant que garçons sur la différence entre les filles et les garçons : 
Les garçons préfèrent jouer aux jeux vidéo, jouer au football… En gros, ils préfèrent s’amuser. Alors que les filles de leurs côté, préfèrent faire les boutiques, le ménage, se maquiller, faire des soirées pyjamas entre-elles, etc. Mais tout ça dépend peut-être de leur éducation parentale. En effet, cette différence de gout dépend sûrement des jouets avec lesquelles elles s’amusent. Par exemple, une fille à qui on donne pour jouer des voitures, des robots, etc., elle sera habituée à jouer avec des jeux de garçon, et non avec des jeux de filles comme des poupées, de la dinette, etc. Et inversement pour les garçons, ces derniers peuvent jouer avec des jeux de fille. Ainsi, on peut penser qu’il y a deux façons d’éduquer ses enfants. Chez certaines personnes, la maman s’occupe de tout dans la maison (des enfants, du ménage, de la nourriture, des courses) tandis que le père travaille en dehors de la maison. Puis quand il rentre, il se lave, et il se repose. Dans d’autres familles, les deux parents participent 50/50, les tâches ménagères sont partagées. Il y a encore d’autres familles dans lesquelles les parents sont divorcés, donc les enfants aident la mère à faire les taches ménagères. En conclusion, on observe que dans plus en plus de familles, les tâches sont partagées, et donc la différence entre les filles et les garçons est de moins en moins importante dans la gestion de la maison.