[ Par Gabor Larisa ]

Reconnaissez-vous ces termes? Eh bien, ce sont les noms des cartes proposées par un jeu vidéo très connu, à savoir Clash Royale. Détruire des constructions, tir à la première personne ou vol de voiture, que préférez-vous?

L’industrie des jeux vidéo représente un domaine qui relève beaucoup de questions dans les dernières années. Fifa, GTA, Call of Duty, World of tanks, CS:GO sont devenus le passe-temps préféré des adolescents. Pourtant, tout le monde ne partage pas la même opinion sur ce sujet, d’autant plus qu’il y a même des adultes qui sont très passionnés par les jeux vidéo. Que faire, alors?

Étant donné que les jeux vidéo deviennent de plus en plus populaires parmi les jeunes, les parents doivent accorder une attention particulière au temps que leurs enfants passent devant l’écran de l’ordinateur. Plus les enfants jouent des jeux vidéo, plus grand est le risque d’en devenir dépendant, ce qui entraîne une perte des performances, une perte d’attention et des problèmes de santé.

En 2018, l’Organisation mondiale de la santé a ajouté la dépendance des jeux vidéo dans la liste des maladies mentales. Dans certains pays, il existe des cliniques spécialisées pour traiter ce type de dépendance. Au cas où l´enfant en question refuse d’autres activités que les jeux vidéo, qu’il devienne moins sociable et qu’il coopère difficilement, les parents ou les proches ont la responsabilité de prendre des mesures préventives. Par exemple, la recommandation des parents serait de consulter un psycothérapeute.

Ainsi, une gestion correcte du temps dédié aux jeux vidéo serait la solution pour qu’on puisse en profiter des bénéfices. Certains jeux vidéo peuvent développer la créativité des jeunes et les aider à apprendre des mots dans des langues étrangères, par exemple, en anglais. Ce n’est pas du tout surprenant qu’en 2009 les développeurs Mojang et Minecraft aient créé des jeux vidéo qui apprennent aux joueurs à survivre dans la nature et même à acquérir des pouvoirs surnaturels.

Disons qu’on peut comprendre l’intérêt des enfants pour les jeux vidéo, mais, est-ce qu’il y a une explication pour la dépendance des adultes? Eh bien, pour eux, restent valables les mots d´Albert Einstein : « On doit apprendre les règles du jeu et, après, jouer mieux que tous. »

Game over !